Une révolution qui s’étend – Le Lightning Network de Bitcoin vit grâce aux USA et à l’Europe

Le réseau Lightning étend sa toilePour alléger la charge des transactions sur le réseau principal de Bitcoin (BTC), le Lightning Network agit en parallèle, via des canaux de paiements où les transactions sont quasi instantanées et peu coûteuses. Un récent rapport décortique l’état actuel du réseau de seconde couche de Bitcoin ainsi que ses perspectives de croissance.

Une concentration plutôt « occidentale » du réseau éclair

L’Université de Vienne, en Autriche, vient de publier une étude portant sur le Lightning Network (LN) de Bitcoin. Ce rapport couvre notamment la répartition géographique des nœuds du réseau Lightning.

Ainsi, sur les plus de 14 200 nœuds que compte aujourd’hui le réseau secondaire, on constate qu’une majorité se situent en Amérique du Nord et en Europe.

Bitcoin Lightning Network

Même si le Lightning Network peut se targuer d’être déjà présent dans 81 pays du monde, 44,8 % des nœuds se concentrent en Amérique du Nord et 43,1 % en Europe.

Les autres nœuds sont situés pour 6,2 % en Asie, 2,2 % en Océanie, et enfin l’Amérique du Sud et l’Afrique ne représentent respectivement que 0,8 % et 0,6 % des nœuds LN.

Répartition des nœuds du Lightning Network en fonction de leur longitude et latitude (de gauche à droite : Europe, Amérique du Nord, Asie)

Les nœuds LN concentrés autour des centres urbains

Autre découverte intéressante des chercheurs de l’université de Vienne : les nœuds semblent naturellement se concentrer dans et autour des grandes villes :

« (…) les nœuds du LN ont tendance à créer des canaux avec des concentrateurs déjà importants plutôt que des nœuds plus petits. (…) »

On peut également remarquer que les regroupements de canaux et de nœuds se font entre zones de cultures similaires et parlant la même langue.

cryptos

En prenant l’exemple de l’Argentine, on découvre que ses canaux de paiement se font principalement vers ses voisins hispanophones d’Amérique du Sud. 80 % de ses canaux de paiement sont ainsi partagés avec l’Uruguay, 10 % avec le Pérou, et 4 % avec le Chili et le Venezuela.

L’Université de Vienne explique qu’elle va continuer de surveiller l’expansion du Lightning Network à travers le monde physique pour mieux en comprendre les enjeux. De part sa nature de facilitateur de petites transactions en bitcoins, le réseau éclair devrait logiquement se développer à l’avenir dans les zones où l’adoption des cryptomonnaies est la plus avancée.

L’article Une révolution qui s’étend – Le Lightning Network de Bitcoin vit grâce aux USA et à l’Europe est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus