Un crypto-euro en lieu et place de l’euro : Une décision très “politique” selon la Banque centrale allemande

L’euro n’est plus à la mode ? – La question d’un euro numérique semble hanter l’esprit de tous les banquiers centraux européens (en bien ou en mal). Après la Banque centrale espagnole, c’est celle d’Allemagne qui se soucie fortement de l’émission d’une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) dans la zone euro.

Tout étudié dans les détails avant d’agir

Lors du Sommet financier Chine-Europe, qui s’est déroulé en ligne ce 20 octobre, Burkhard Balz, membre du conseil d’administration de la Banque centrale allemande, a fait plusieurs déclarations relatives aux monnaies numériques.

Contrairement à bon nombre de ces homologues, le banquier allemand semble inquiet et pas pressé de voir l’émission d’un futur euro numérique.

« L’introduction d’une MNBC est une décision politique plutôt qu’une décision technique. Par conséquent, une analyse et une évaluation conceptuelles complètes de cette MNBC par rapport à d’autres options sont nécessaires (…) notamment en ce qui concerne son impact sur la société dans son ensemble. »

Burkhard Balz se montre très préoccupé par les risques que cette monnaie numérique poserait à la stabilité financière et à la santé du système bancaire.

Coopération internationale et stablecoins

Le banquier insiste également sur la nécessité de « coopération étroite » entre les banques centrales pour mettre en place des MNBC dans les meilleures conditions possible, avec le maximum de sécurité et d’encadrement réglementaire.

« Je pense qu’il est dans l’intérêt de la communauté mondiale des banques centrales que les nouveaux dispositifs de paiement, comme des stablecoins ayant potentiellement une portée mondiale, ne soient proposés que s’ils sont réglementés et supervisés de manière appropriée. »

Le travail commun sur une MNBC, mis en place par la Banque des Réglements Internatioaux (BRI) et 7 banques centrales, lui semble donc un cadre idéal.

Les grandes institutions bancaires et financières ont pendant très longtemps dénigré Bitcoin et les cryptomonnaies. Il est donc assez amusant de voir que l’un de leurs principaux sujets de préoccupation est désormais est d’émettre leur propre « crypto » – en mode très centralisé et contrôlé. On est ainsi très loin d’avoir fini d’entendre parler des MNBC.

L’article Un crypto-euro en lieu et place de l’euro : Une décision très “politique” selon la Banque centrale allemande est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus