Tezos (XTZ) : la dégringolade de la cryptomonnaie Française

Tezos, en train de rendre les armes ? – Tezos (XTZ) continue de faire les gros titres, mais pas qu’en bien. La crypto française dégringole de plus belle, perdant plus de 50 % en un mois. Tour d’horizon du leader des cryptos de l’Hexagone.

Notre avis sur Tezos (XTZ) »

Tezos : la cryptomonnaie de 2017, obsolète ?

Tezos est une plateforme de smart contracts fonctionnant par preuve d’enjeu (Proof of Stake). Nous vous invitons à vous rendre ici pour en savoir plus sur cet blockchain auto-évolutive. Il s’agit du plus gros projet blockchain française, se classant 13ème sur l’ensemble des cryptomonnaies avec une capitalisation de marché de 1,7 milliards de dollars.

Après une ICO record de 232 millions de dollars en 2017, Tezos avait connu des débuts difficiles, de gros soucis judiciaires ayant retardé le lancement du réseau principal jusqu’en septembre 2018.

Depuis le lancement de son réseau et l’introduction sur la plupart des échanges centralisés, comme Binance ou Kraken, Tezos reste sur une tendance haussière à long terme. La crypto gauloise avait explosé cet hiver avant de subir, de plein fouet, un crash dû à la Covid-19. Elle avait ensuite connu une progression phénoménale cet été, avec un nouveau record de prix à 4,49 dollars.

En 2020, Tezos continue d’être adopté par les grandes institutions. Après la gendarmerie nationale en 2019, c’est au tour des banques de se tourner vers la blockchain française, avec la récente annonce d’une sélection pour un test de l’euro numérique.

Analyse du prix de XTZ

Pourtant, le cours ne suit pas. Pire, il s’écroule, perdant près de 50 % en 1 mois. Après un prix record à 4,49 dollars le 13 août, Tezos (XTZ) s’échange aujourd’hui à 2,27 dollars.

Prix du Tezos en dollar (W1)

Si une correction de 50 à 60 % suite à un ATH n’est pas anormale dans les crypto et ne remet pas encore en cause la tendance haussière à long terme, la tendance à court terme est cependant devenue baissière.

Tezos face au dollar

Les supports à 3,34 et 3,08 dollars n’ont pas tenu et la tendance haussière à moyen terme a été cassée. Le cours évolue maintenant dans un canal baissier et le prochain niveau clé se situe à 2,21 dollars.

Prix du Tezos en dollar (D1)
  • Une cassure des 2,21 dollars confirmerait une tendance baissière à moyen terme, le prochain support se situant à 2,06 (mineur) et 1,93 dollars (majeur).
  • Un rebond sur 2, 21 dollars permettrait d’envisager un revirement de tendance à court terme, qui devra être confirmé par la cassure de la résistance oblique baissière.

Tezos face au Bitcoin

Là aussi, la tendance à court terme est clairement baissière. Après avoir latéralisé pendant plusieurs mois (terme pour désigner l’évolution du prix dans un intervalle stable), Tezos a cassé à la baisse un support majeur à 0,00024 BTC.

Prix du Tezos en Bitcoin (D1)

Tezos (XTZ) s’échange aujourd’hui autour de 0,00021 BTC, e prochain support majeur se situant dans la zone des 0,000195 BTC. D’autres analyses seront nécessaires selon le comportement de Tezos sur ces niveaux.

Après une forte progression face au BTC, Tezos pourrait bien se diriger vers une phase de capitulation, en référence au modèle de maturation des prix, glorifié par le trader new yorkais, Mark Minervini.

Après une forte phase de croissance (S2) et une stagnation des prix (S3), la phase suivante (S4) est une phase baissière dite de « capitulation » avant une nouvelle phase de consolidation du prix et un nouveau cycle.

Pour ne rien arranger, Tezos fait face à une concurrence féroce, avec un Ethereum en plein boum et le récent lancement du réseau PolkdaDOT, bien décidé à avoir une part du gâteau.

Après un été tonitruant et malgré une pluie de bonnes nouvelles, Tezos est en perte de vitesse. La prudence recommanderait de rester à l’écart le temps d’observer le comportement des prix sur les prochains niveaux de support clés.

PS : Et n’oublie pas ! On trade pour toi !

Découvre notre service »

L’article Tezos (XTZ) : la dégringolade de la cryptomonnaie Française est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus