SushiSwap : Chef Nomi fait son mea-culpa et renvoie les 14 millions $

Le feuilleton SushiSwap ne s’arrêtera donc jamais – Le fondateur anonyme Chef Nomi, qui s’était approprié 14 millions de dollars en ETH, se repentit. « À tout le monde. J’ai merdé. Et je suis désolé », a-t-il déclaré avant de restituer les fonds.

Notre avis sur Ethereum ETH »

Chef Nomi : un leader en dent-de-scie

Il n’est pas donné à tout le monde d’être un bon leader. Chef Nomi, le créateur anonyme de SushiSwap, l’a appris à ses dépens.

Pour rappel, pendant le week-end du 5 septembre dernier, Chef Nomi a converti l’ensemble des jetons SUSHI destinés à financer le développement du protocole. Dans la foulée, il s’est reversé l’intégralité du montant. Il a justifié ses actes en affirmant mériter les fonds en raison de son “implication dans le protocole”.

Il fallait s’y attendre, cette justification n’a pas fait l’unanimité. De ce fait, Chef Nomi a été forcé d’abandonner le navire aux mains de Sam Bankman-Fried, le CEO de l’exchange FTX, qui s’est occupé de la migration de la plateforme.

Le retour du repenti

Quelques jours après les faits, Chef Nomi a fait son retour sur Twitter à travers un thread qui fait office de mea-culpa. Dès le premier tweet, le ton est donné : « À tout le monde. J’ai merdé. Et je suis désolé. »

Dans la suite de son plaidoyer, Chef Nomi explique avoir perdu son sang-froid face à l’engouement qu’avait pris SushiSwap.

« Je tiens à m’excuser auprès de tous ceux à qui j’ai causé du tors. J’étais émotif, j’étais avide, j’avais peur. J’ai pris des décisions controversées sous le joug de la pression. Et cela a fait du mal à tout le monde. Je n’ai pas répondu à vos attentes et j’en suis désolé. »

S’en suit une série de remerciements aux différents acteurs qui ont permis le succès de SushiSwap et de sa migration finale.

Enfin, le vœu le plus cher de la communauté a enfin été exaucé : Chef Nomi a rendu les 14 millions de dollars destinés au fonds de développement.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Malgré tout, notre luron ne perd pas le nord ! Celui-ci se permet d’ajouter qu’il laissera “la communauté décider combien [il] mérite en tant que créateur original de SushiSwap”. Pas sûr que celle-ci soit encline à lui verser une partie des fonds à la suite de ses agissements comparables à un exit scam.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle reste excellente pour la plateforme SushiSwap et son développement futur. En effet, le fork d’Uniswap qui se veut 100% communautaire a repris le contrôle sur les fonds destinés à financer son développement. 

L’article SushiSwap : Chef Nomi fait son mea-culpa et renvoie les 14 millions $ est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus