Si Ripple quitte les États-Unis, l’entreprise a déjà trois pays favoris

Le fournisseur de liquidités américain Ripple envisage de quitter les États-Unis. Parmi les choix de sa prochaine implantation, on parle des pays d’Asie et d’Europe. Brad Garlinghouse, PDG de Ripple, a évoqué le Japon, Singapour et le Royaume-Uni comme pays ayant une réglementation favorable aux cryptos.
En ce qui concerne "l’environnement réglementaire au […]
En savoir plus