Quand cryptomonnaie rime avec epic fail – Ils sont pour à 98%… mais le vote d’Uniswap échoue !

À 2 doigts de passer – La semaine dernière, Dharma a proposé une modification du protocole Uniswap. Malgré les 98 % des voix « Pour », la proposition n’est pas passée par manque de participation. Une bonne nouvelle, selon certains internautes.

98 %, et pourtant… ça ne passe pas !

Nous avons abordé le sujet la semaine dernière, le protocole Dharma a publié une proposition de modification d’Uniswap via son système de gouvernance.

Ainsi, Dharma souhaitait baisser le nombre d’UNI nécessaires pour publier une proposition, de 10 à 3 millions de jetons. En outre, la proposition visait à réduire le montant nécessaire pour qu’une mention soit acceptée de 40 à 30 millions d’UNI.

Cependant, au terme du vote, la mention n’a pas été acceptée. En effet, bien que celle-ci ait reçu 98 % de support avec 39 596 759 UNI « Pour », la barre des 40 millions d’UNI nécessaires pour atteindre le consensus n’a pas été atteinte… et de peu !

https://i2.wp.com/journalducoin.com/wp-content/uploads/2020/10/uniswap_vote.png?resize=1170%2C507&ssl=1
Résultat du vote – Source : Uniswap

Un résultat jugé décevant par le CEO de Dharma, Nadav Hollander, dépité de voir que la mention était à 2 doigts d’être acceptée.

Malgré sa déception, Hollander ne voit pas ce vote comme une défaite pour autant. En effet, cela a permis à Dharma d’obtenir une délégation de 30 millions d’UNI supplémentaire, amenant le nombre d’UNI qui lui ont été délégués à 74 millions. Un montant qui leur permettrait de faire passer plus tard n’importe quelle proposition.

Retour sur le drama Dharma

Là est d’ailleurs le problème ! Effectivement, lors de la publication de la proposition, un certain nombre de membres de la communauté ont exprimé leurs craintes de voir certaines entités s’accaparer un monopole sur la gouvernance.

Effectivement, si le vote était passé, Dharma et le projet Gauntlet auraient été en situation de monopole de la gouvernance. À eux 2, les projets détiennent plus de 30 millions d’UNI, cela leur aurait permis de faire passer n’importe quelle proposition, sans se soucier de l’avis communautaire.

En pratique, l’objectif de Dharma est d’obtenir suffisamment de poids de vote pour faire passer une mention lui permettant d’utiliser la trésorerie d’Uniswap pour verser des jetons UNI à ses utilisateurs.

Pour rappel, les utilisateurs de dApps intégrant Uniswap n’ont pas profité de l’airdrop de 400 UNI, bien que ces derniers aient interagi avec le protocole.

D’un côté, la cause semble louable. De l’autre, la création potentielle d’une mafia à travers un monopole sur la gouvernance représente un grand danger pour le protocole. Espérons que Dharma réussira à résoudre son litige sans nuire à la gouvernance d’Uniswap !

L’article Quand cryptomonnaie rime avec epic fail – Ils sont pour à 98%… mais le vote d’Uniswap échoue ! est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus