PayPal, fana des cryptomonnaies – La résistance s’organise sur Bitcoin, la hype gagne Ethereum

Une nouvelle presque parfaite – Alerte de la semaine : PayPal va permettre à ses utilisateurs américains d’acheter des cryptomonnaies, et à ses autres clients dès 2021. L’annonce a été très bien accueillie par les marchés, et le cours du bitcoin a atteint un nouveau sommet à plus de 13 000 dollars.

PayPal et les cryptos : la communauté Bitcoin dubitative

PayPal n’était pas une entreprise connue pour être favorable à Bitcoin. Son ancien CEO, Bill Harris, avait même appelé la première des cryptos « la plus grande arnaque de tous les temps ». Cependant, la rumeur selon laquelle Paypal et Venmo s’apprêtaient à lancer un service dédié aux cryptos gagnait du terrain.

La position du géant des paiements en ligne a sans doute changé lorsque de très grandes entreprises ont annoncé vouloir convertir une partie de leur capital en BTC, comme Microstrategy ou Square.

Forte de 346 millions d’utilisateurs, la société PayPal va ainsi donner à ses clients américains l’opportunité d’acheter du bitcoin et d’autres cryptomonnaies (Ethereum, Litecoin et Bitcoin Cash). Ils pourront ensuite acheter des produits auprès des 26 millions de commerçants utilisant PayPal.

Il y a cependant un hic. Les clients de PayPal ne pourront pas transférer leurs fonds sur un wallet de leur convenance, comme le stipulent les termes et conditions du service. La garde des clés privées sera assurée par Paxos, déjà prestataire de Revolut par exemple.

C’est évidemment contradictoire avec les principes fondamentaux des cryptomonnaies. Ces dernières sont en effet censées conférer à leurs utilisateurs la propriété de leurs fonds.

Comme le fait remarquer Jameson Lopp, CTO de Casa, les clients de PayPal n’auront pas accès à des cryptos, mais à des IOU (des reconnaissances de dettes). Il appelle à ne pas laisser PayPal détenir nos précieux bitcoins.

Même son de cloche du côté de SatoshiLabs, créateur des hardware wallets Trezor. L’entreprise a immédiatement réagi et appelle à ne pas utiliser Paypal pour acheter du bitcoin.

Le CEO de Ripple, Brad Garlinghouse, se dit heureux de voir un pionner du paiement s’intéresser aux cryptos, tout en déplorant l’éviction de leurs avantages fondamentaux.

La communauté Ethereum en état d’excitation

Si l’annonce de PayPal a impacté le cours du bitcoin, la communauté Ethereum s’interroge. Est-ce que PayPal permettra à ses utilisateurs d’utiliser des stablecoins ? Pourront-ils utiliser différents services de finance décentralisée (DeFi) grâce aux ethers achetés via PayPal ?

Rien n’est moins sûr. PayPal reste une entreprise fortement régulée et elle se contentera d’assurer la garde des ethers achetés par ses clients.

Cependant, l’intégration de plusieurs cryptomonnaies chez PayPal reste globalement une bonne nouvelle pour la cryptosphère. Cela prouve que les géants des paiements ne peuvent plus ignorer le phénomène. Cela donne aux cryptos une visibilité sans pareil.

Une telle annonce montre-t-elle que les cryptomonnaies sont en phase de devenir mainstream ? Certainement ! Mais PayPal risque d’induire les nouveaux venus en erreur. Contrairement à ce qui est affirmé dans leur FAQ, leurs clients ne possèderont pas leurs cryptomonnaies. Not your keys, not your coins !

L’article PayPal, fana des cryptomonnaies – La résistance s’organise sur Bitcoin, la hype gagne Ethereum est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus