Les membres du Congrès US reçoivent tous 50$ de bitcoins… gracieusement et sans avoir rien demandé !

Une campagne pour familiariser les politiques américains à la blockchain – Le Congrès américain s’est lancé dans une campagne de sensibilisation, à destination des membres du congrès eux-mêmes. « Crypto for congress », c’est le nom donné à cette vaste opération qui aura pour objectif de familiariser les décideurs politiques avec la blockchain, ce qui leur permettra de mieux cerner le potentiel de cette technologie.

Un noble projet ?

Cette initiative permettra de mieux comprendre le vaste potentiel de la blockchain, induisant une plus grande participation politique. Comme pour toutes les technologies, la pratique reste une forme fondamentale d’apprentissage. Aux prémices de Twitter, les membres du congrès avaient par exemple reçu leur premier Tweet pour mieux appréhender la plateforme. Aussi, comme à l’époque de Twitter, les membres du congrès vont percevoir 50 $ en bitcoin de la chambre du commerce numérique. Ce montant sera accompagné d’une formation publique en ligne, ainsi que plusieurs ressources qui aideront les hommes politiques à s’engager dans cet écosystème.

Le plan est divisé en trois axes principaux :

  1. « Éduquer » : sensibiliser les membres du congrès à l’importance de la technologie ;
  2. « Contribuer » : avec $50, chaque membre pourra tester et utiliser la blockchain ;
  3. « Permettre » : fournir des ressources pédagogiques pour mieux appréhender la blockchain.

Derrière cette noble initiative, certains détracteurs voient surtout une vaste opération de lobbying. En effet, au-delà de la distribution des bitcoins, c’est surtout 27.000 dollars qui vont être répartis gracieusement aux membres du congrès. Perianne Boring, présidente de la chambre du « Digital Commerce », conteste fermement cette accusation. Celle-ci soutient qu’il s’agit purement d’une campagne éducative et non d’une tentative de corruption : « Vous ne pouvez corrompre personne avec 50 $ ».

Un signal fort

Cette campagne est un point essentiel dans l’adoption des cryptomonnaies. Le Congrès américain dispose en effet d’un pouvoir décisionnel important, et ne peut se permettre d’avoir des lacunes dans un domaine aussi stratégique. Le projet est par ailleurs soutenu par un consortium d’entreprises leaders dans le secteur, notamment Paxos, BitPay, Civic…

Boring souligne par ailleurs les lacunes des États-Unis en la matière. Selon elle, de nombreux pays ont déjà mis en place des plans nationaux solides pour devenir des leaders mondiaux dans le domaine. C’est par exemple le cas du Japon, de la Chine, ou encore de la Suisse. Les États-Unis sont donc à la traîne en matière de blockchain.

La sphère politique américaine a donc décidé de s’engouffrer dans la course à l’innovation concernant la blockchain. Cette information s’annonce positive pour les investisseurs en cryptomonnaies, ainsi que pour les projets émergents, qui nécessitent un cadre légal. Désormais, il sera intéressant d’observer les mutations à venir, et le développement d’éventuelles structures.

L’article Les membres du Congrès US reçoivent tous 50$ de bitcoins… gracieusement et sans avoir rien demandé ! est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus