EDF débarque sur la blockchain Tezos : pourquoi l’ambiance pourrait devenir électrique

La France entre dans le game – Depuis plusieurs mois, les cryptomonnaies semblent être un choix de plus en plus courant pour les investisseurs institutionnels et les grandes entreprises. Les firmes françaises ne dérogent pas non plus à la règle. En effet, une filiale d’EDF va désormais participer à la validation des transactions de la blockchain Tezos.

EDF se lance dans la blockchain

Cela fait maintenant plusieurs années que des équipes de chez EDF travaillent en interne sur différentes applications blockchains. Cependant, l’entreprise vient de passer un nouveau cap en s’impliquant de manière plus importante dans le projet Tezos.

Ainsi, c’est via la filiale spécialisée dans les solutions blockchain et le cloud à haute performance, Exaion, créée en janvier 2020, qu’EDF se lance dans la validation de blocs.

Un choix stratégique ?

En pratique, Tezos est une blockchain de choix pour Exaion qui a annoncé dans son communiqué de presse vouloir « s’engager à développer des solutions pour minimiser l’empreinte carbone de son activité et celle de ses clients ».

homme-chantier-ecologie

À vrai dire, Tezos est une blockchain en Proof of Stake, un mécanisme de consensus connu pour être très peu énergivore, surtout en comparaison avec le Proof of Work de Bitcoin.

« Notre choix d’utiliser la blockchain Tezos est venu naturellement. Tezos nous permet de réduire considérablement notre consommation d’énergie et s’inscrit dans notre politique de développement durable tout en conservant une offre numérique de qualité. »Fatih Balyeli, co-fondateur et PDG d’Exaion

Évidemment, le choix de la blockchain Tezos a aussi été motivé par la présence en France de Nomadic Labs, l’une des équipes de recherche du projet Tezos.

« Nomadic Labs est heureux d’avoir soutenu Exaion dans ses efforts pour rejoindre l’écosystème Tezos, qui compte actuellement plus de 400 validateurs à travers le monde. En devenant la première entreprise française à valider sur Tezos, Exaion renforce son statut de pionnier dans le secteur des blockchains et, en envisageant l’utilisation de cette technologie pour certains clients et business cases, valide la viabilité du projet Tezos, ouvrant la voie à un engagement croissant des acteurs institutionnels français. »Michel Mauny, Président de Nomadic Labs

XTZUSD 3D

C’est une nouvelle de taille. En effet, c’est la première fois qu’une entreprise détenue à 83,6 % par l’État s’investit dans une blockchain publique. La France semble avancer dans le « bon sens ».

L’article EDF débarque sur la blockchain Tezos : pourquoi l’ambiance pourrait devenir électrique est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus