Donald Trump, fake news et Monero – Des hackers attaquent le site de campagne du président US

Trump dans le viseur des hackersLe site de campagne du président Donald Trump a été hacké. Les hackers prétendaient détenir des preuves accablantes vis-à-vis du président… et en profitaient pour lancer un appel au vote.

Donald Trump, à l’origine du COVID-19 ?

Dans la nuit du 27 au 28 octobre, le site de campagne du président Donald Trump a été hacké. Pendant environ 30 minutes, le site affichait le message suivant :

« Ce site a été saisi. Le monde en a assez des fake news diffusées quotidiennement par le président Donald J. Trump. »

Ce message a été estampillé des logos du FBI ainsi que du Department of Justice (DoJ), même ces derniers n’en étaient (évidemment) pas à l’origine.

De plus, les pirates prétendaient détenir des informations sensibles, selon lesquelles Donald Trump serait à l’origine de la Covid-19. Rien que ça ! Mais surtout, ces derniers affirmaient détenir des preuves de manipulation de l’élection présidentielle à venir, comme l’a repéré le journaliste Gabriel Lorenzo Greschler sur Twitter.

Les hackers ont mis à disposition 2 adresses Monero, permettant aux internautes d’envoyer des fonds afin de « voter » pour que ces informations fantasmées soient rendues publiques.

Depuis, le site web est revenu à la normale et toute trace de cette attaque a été supprimée. Comme on pouvait s’y attendre, les proches de Trump sont montés au créneau pour nier en masse ces diverses allégations.

« Plus tôt dans la soirée, le site web de la campagne Trump a été attaqué et nous travaillons avec les autorités compétentes pour enquêter sur la source de l’attaque. Il n’y a pas eu de fuite de données sensibles, car aucune d’entre elles n’est réellement stockée sur le site. Le site web a été restauré. » Publication de Tim Murtaugh, Responsable de la communication de la campagne de Donald Trump sur Twitter

Bien entendu, l’on pourra rire de l’audace des hackers : un vote sur Monero, ce serait pour le coup la première fois qu’un “vote blockchain” reste véritablement confidentiel ! Mais comme d’habitude, la tentative d’extorsion aura fini aussi vite qu’elle s’est invitée dans les actualités, sans doute sans grand succès.

L’article Donald Trump, fake news et Monero – Des hackers attaquent le site de campagne du président US est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus