200 millions $ pour lancer la cryptomonnaie ultime – Son prix s’effondre déjà, les mineurs en grève

Une crypto qui fait plouf – Le lancement du tant attendu FileCoin a finalement eu lieu le 15 octobre. À peine introduit dans la cryptosphère, rien ne va plus pour lui. Entre chute du cours et grève des mineurs, où va cette cryptomonnaie en pleine zone de turbulences ?

FileCoin et son lancement pour le moins attendu

FileCoin est un protocole qui doit permettre à ses utilisateurs d’acheter ou de vendre de l’espace de stockage inutilisé. Celui-ci utilise la technologie de stockage décentralisée IPFS. Dans ce système, les transactions sont validées par les mineurs, à savoir des utilisateurs qui fournissent de l’espace de stockage.

Initié en 2017, le projet avait levé 200 millions de dollars lors d’une ICO. Après 3 ans de développement, le réseau a finalement été déployé sur le mainnet le 15 octobre dernier.

Un lancement totalement raté

À peine lancé, le projet FileCoin connaît déjà des déboires avec ses mineurs. En effet, pour prendre part au minage et proposer de l’espace de calcul, les mineurs ont l’obligation de mettre sous scellés des jetons FIL faisant office de collatéral.

Ce collatéral permet au réseau de s’assurer que les mineurs fournissent un service de qualité. Cependant, dans la pratique, les mineurs ne détiennent pas les FIL nécessaires.

De ce fait, bon nombre de mineurs, principalement chinois, ont investi plusieurs milliers de dollars dans du matériel de minage très coûteux et gourmand en consommation. Malheureusement, ces derniers ne détiennent pas assez de FIL pour prendre part au minage, et surtout les FIL générés par le minage ne suffisent pas à combler les minimum à mettre en gage pour continuer à miner.

2 solutions s’offrent à eux, selon certains commentateurs sur les réseaux sociaux. Soit ils achètent des FIL sur les plateformes d’échanges classiques, soit ils minent des FIL avec une partie de leur installation et mettre plus de machines en ligne à mesure qu’ils génèrent des FIL.

Pourtant, il y a un hic. Les récompenses générées par les blocs font l’objet d’une période de blocage de 6 mois, ce qui empêche leur utilisation comme collatéral.

« Tous les mineurs sont partis depuis que le réseau principal a été mis en service. Ce n’est pas une sorte de protestation, mais nous devons les fermer parce que nous n’avons pas vraiment les jetons comme garantie pour le minage. »Chuhang Lai, CEO de ST Cloud, à Coindesk

Une solution… qui ne change rien

Heureusement, les équipes de FileCoin ont su réagir dans l’urgence et ont modifié le mécanisme de minage. Ainsi, 25 % des jetons générés à chaque bloc seront désormais débloqués directement pour le mineur.

Bien que cette modification ait été faite, cela ne permet pas aux mineurs de générer des revenus décents. À vrai dire, la grande majorité des FIL gagnés devra être collatéralisée par les mineurs pour augmenter la taille de leur infrastructure.

Les mineurs continuent de militer pour une modification du protocole qui leur permettrait d’opérer de manière rentable. Pendant ce temps, le jeton FIL a perdu la moitié de sa valeur en passant de 60 dollars, le 15 octobre, à 30 au moment de la rédaction de cet article.

L’article 200 millions $ pour lancer la cryptomonnaie ultime – Son prix s’effondre déjà, les mineurs en grève est apparu en premier sur Journal du Coin.

[…]
En savoir plus